Fiches Conseils ⇒ Objectif Sportif ⇒ Réduire ma masse graisseuse

Afin de perdre le gras accumulé, l’équipe Nature et Nutrition me conseille de prendre :


  • avant et après ma séance de sport une protéine de sèche de type AD Iso Whey, Advance Nutrition ou Métapure Zero Carb, QNT, afin de nourrir mon muscle et maintenir ma masse musculaire au détriment de la masse grasse,


  • pour activer la combustion des graisses et obtenir de l’énergie : 2 comprimés à croquer juste avant ma séance de cardio d’ AD L-carnitine, Advance Nutrition,


  • couplé à du CLA à raison de 3g par jour pour déstocker le gras ciblé au niveau de ma ceinture abdominale : AD Cla, Advance Nutrition ou Cla, QNT 1 matin et 2 soir après les repas.

Puis, en relais sur un  mois complet, prendre un brûleur de graisse activateur de thermogénèse type Burner, QNT ou Riptek, QNT.

 

  • Pendant les repas qui s’avèreraient trop caloriques, prendre 2 gélules de Chitosan, QNT ou Fat and Sugar, Scientec Nutrition ou Killer cal afin de bloquer en partie l’assimilation du gras et des sucres exogènes.

     




    Notre conseil alimentaire : pensez à faire 3 repas par jour en ayant à chaque fois une portion suffisante en protéines associée à un apport en fibres pour créer l’effet de satiété et maintenir votre masse musculaire au détriment de la masse graisseuse: par exemple au petit déjeuner, un bol de fromage blanc 0% de matière grasse (source de protéine) accompagné de 2 cuillères à soupe de son d’avoine et 1 cuillère à soupe de son de blé (riche en fibres), et un café ou un thé vert édulcoré a la stevia. Pour éviter les coups de fatigue, un fruit en début de journée pourra être consommé en prenant soin qu’il ne soit pas trop mûr car plus un fruit est jeune moins forte est sa teneur en sucre (sucre rapide).

    Les protéines du déjeuner seront plutôt des viandes blanches type blanc de poulet ou du poisson (saumon, maquereaux, thon : sources d’omégas 3) et seront accompagnées de légumes verts. Les féculents type riz, pain blanc, ou pates sont à éviter, préférez le quinoa, le kamut qui sont plus riches en protéines, le pain aux noix ou les pâtes complètes qui contiennent plus de fibres et permettront de faire vos réserves de glycogènes source d’énergie pour vos entrainements.

    La composition du repas du soir est très importante afin de limiter le stockage inutile du gras ; aussi votre diner se traduira comme suit : 1 grand verre d’eau, 1 portion de protéine (type shaker, viande blanche ou poisson) accompagné d’1 portion de légumes verts et 1 fromage blanc 0% matière grasse associé à 2 cuillères à café de son d’avoine et 1 cuillère à café de son de blé, pour éviter les grignotages après dîner.

    Pensez à saupoudrez vos salades ou légumes d’une cuillère à soupe de graines de lin. Elles apportent des omégas 3 essentiels pour le système cardio-vasculaire et permettent ainsi de rétablir le bilan nutritionnel afin de rééquilibrer la balance Ω3/Ω6, car nous avons tendance à trop consommer d’omégas 6 (viandes et produits laitiers). 

    Récemment des études scientifiques ont démontré que les omégas 3 étaient des acides gras luttant contre l’obésité. De plus, les graines de lin permettront de favoriser le transit intestinal.

    De même pour les huiles, ½ cuillère à soupe d’olive et ½ cuillère à soupe de colza pour assaisonner vos crudités est le ratio idéal Ω6/Ω3.

    Prenez garde aux acides gras trans : ces acides gras partiellement hydrogénés viennent directement enfler le volume des cellules graisseuses et nous conseillons une lecture attentive des étiquettes des biscuits ou barres industriels mentionnant la présence « d’acides gras partiellement hydrogénés ».

    Pour les cuissons : oubliez les fritures, il existe de multiples alternatives sans matière grasse et bien plus saine : préférez les méthodes à la vapeur, en grillade dans un plat allant au four ou une poêle grill très chaude, en papillote avec du papier sulfurisé ou au wok.

    Pensez également à bien vous hydrater pendant la journée (2 litres d’eau minimum).

    LES BONS REFLEXES DIETETIQUES :

    - ne pas utiliser inutilement de L-carnitine lorsque l’on ne fait pas du tout de séance cardio ou très peu (séance de 15 minutes par exemple). Dans ce cas, orientez-vous plutôt vers les brûleurs de graisses thermogéniques type Hydroxyblast ou Hémodrène. Une attention particulière sera portee aux personnes ayant des antécédents de tension car les brûleurs de graisse sont souvent composés de caféine ou de plantes, ce qui peut entraîner des troubles du rythme cardiaque.

    - ne pas sauter de repas car cette carence alimentaire entraîne d’abord une fonte musculaire et non graisseuse. Ne pas manger peut signifier alors perdre en tonicité et conserver sa masse graisseuse, voire l’augmenter par un effet rebond (le fameux effet Yoyo!).

    - ne pas consommer de féculents lors du diner. Même s'ils apportent des sucres lents, ils seront stockés par l’organisme, préférez les légumes.

    - ne pas oublier de consommer des légumes car sources de fibres et de vitamines lors d’un régime hyperprotéiné; leur suppression de notre regime alimentaire est une aberration que l’on retrouve par exemple dans une des phases du régime Dukan car cela peut entraîner des constipations sévères ainsi qu'une carence en oligo-éléments

    - ne pas remplacer un repas par un shaker de protéine, cela ne peut remplacer une alimentation équilibrée et surtout variée.

    - ne pas totalement s’interdire de consommer des aliments riches en sucres et/ou gras; il suffit simplement de les réduire. De plus ces acides gras peuvent être essentiels et ne rentrent pas dans le volume des cellules graisseuses. Les aliments sucrés peuvent être consommés en début de journée afin d’apporter l’énergie nécessaire. Bien entendu, les viennoiseries et pâtisseries sont à éviter car ils ont la particularité d’être trop riches en acides gras "trans", reconnus pour augmenter directement le volume des cellules graisseuses et être surtout très nocifs pour le système cardio-vasculaire.

  • Retour à la liste des ...